Inde : Episode 4 – Ooty (Udhagamandalam)

A travers le KarnatakaLe jour se lève sur l'étonnant chemin à travers le Karnataka.

Cela faisait donc une semaine que j'étais en Inde quand il est apparu que nous avions des vacances. Chic ! A l'indienne cela se traduit par deux jours fériés consécutifs. Le vendredi était Milad Un Nabi et le samedi Republic Day. Etant donné que nous avons (théoriquement) cours le samedi, nous disposions exceptionnellement d'un week end de trois jours.

Sur les conseils de Helsi, nous sommes parties toutes les six à Ooty.


Pauline et ses lunettesPour vous remettre en tête le sens des proportions, pensez que la superficie de l'Inde équivaut à 5 fois et demi la France. Ajoutez à ça la faiblesse des infrastructures (autoroutes inexistantes), visiter le moindre truc devient tout à coup une véritable expédition. Mais cela revêt une part de charme.

 

D'abord optimistes, nous avons regardé les trains, vaguement inspirées par A bord du Darjeeling Limited. Internet restant très marginal ici, on pouvait consulter les horaires (abracadabrantesques) mais les billets s'achètent uniquement à la gare. Loin. On s'est laissées convaincre par la facilité, Helsi nous a proposé de nous trouver un chauffeur et un hotel sur place. Prises par le temps, ça nous a bien arrangées.

 

Melissa fait une pause

Nous sommes parties à 4h
le vendredi matin à bord d'un énorme 4x4 rouge (avec plastique sur les sièges). Carole devant, Pauline, Marine et Melissa au milieu, Tarah et moi sur les banquettes du coffre avec les sacs à dos.

 

 

 

Ca a vite ronflé. Sauf peut être Carole, qui avait les yeux trop écarquillés pour pouvoir dormir. Il faut dire que le spectacle était hallucinant. Imaginez … La brousse un peu cramée par la sécheresse, mais pleine des couleurs rouges de la terre, de vert et de doré de la végétation variée baignée dans le soleil levant, des petites maisons construites de bric et de broc, plantées ça et là le long d'une route, a demi goudronnée. Imaginez ensuite les dos d'âne posés régulièrement franchis à toute vitesse (relative, vous imaginez bien qu'avec les nids de poule on ne fait pas du 110km/h), les vaches broutant au bord de la route ébouriffées par notre passage, mais pas autant surprises que quelques papis juchés sur leurs vélos grinçants et une paire de familles sur une moto frôlés sans pitié par le bolide. Parce que voyez vous, conduire est un sport, et dans son 4x4 flambant neuf plastifié, notre chauffeur – Rajanna – avait la bougeotte.

  

Tarah un peu arrondie, après les abricots secsEt le voilà qui double un bus, un camion, quitte a passer sur le bas coté, où à se faufiler entre deux engins. Bienheureux les ignorants ! Nous dormions comme des bébés (sauf l'héroïque Carole) alors que nous manquions de percuter chaque véhicule qui croisait notre route. Je suis encore là pour vous faire ce récit, vous vous doutez donc que nous avons survécu, mais en avons douté plus d'une fois (surtout dans les cols, n'essayez même pas d'imaginer toutes nos frayeurs).

 

Cela dit, avec une dose d'insouciance, c'était très joli.

 

 Plantations de thé, OotyPlantations de thé dans les montagnes, et l'habituel nuage de polution.

Il y avait plus de 8 heures de route à toute berzingue, nous avons un peu ralenti pour passer à travers une réserve et ainsi apercevoir quelques singes, daims, éléphants, sangliers et paons.


Au milieu de la journée nous avons atteint Ooty, petite ville de montagne cernée par les plantations de thé. Que vous dire... Nous avons vu un lac entouré d'immondices mais pourtant avons trouvé un coin d'herbe pour nous prélasser et pique niquer. Avons marché un petit peu dans les montagnes avec un guide qui nous a joliment arnaquées (on ne nous y reprendra plus). Avons été photographiées par des cohortes d'indiens en vacances dans le jardin botanique d'Ooty (imaginez, une noire et cinq blanches rassemblées …). Fait quelques emplettes au marché. Visité une fabrique de thé et gouté un bon thé au lait (un que j'ai apprécié !). Photographié de jolis temples. Dégusté des mets délicieux sortis de cuisines douteuses, mais aussi de plats divins dans un resto végétarien (mais cette porte …!)...

 Couple au jardin botanique

Couple au jardin botanique, Ooty


La fraîcheur de la montagne et la verdure nous ont bien tonifiées, et ainsi nous nous apprivoisons. Le dimanche matin tôt nous avons quitté Ooty pour rejoindre Mysore (lire la suite -> )

 

Procession enfin de journée à Ooty

Commenter

Posted by gad on
oupps j ai ecrit e cest parti..alors je ne sais plus si je dois reecrire
mais je le fais avec plasisir car tu arrives a faire partager ton enthousiasme et tu le decris bien
une tres bonne idee ton blog , un journal de voyage mais tout le monde peut lire(peut etre qu'il y a un autre
aux inities seulement...)
de l'autre cote de la planete je suis maintennat , en Californie ou je suis venu chercher l'OScar des grands peres que mes petits vont peut etre me donner un jour.
Bises a toi
gad
Posted by Nathalie on
Chère Anna,

profites bien de ton séjour, et continues à me faire rêver... Quel bonheur de découvrir ton carnet de voyage!
Bravo,

Nathalie (de Lyon)
Leave a Reply



(Your email will not be publicly displayed.)


Captcha Code

Click the image to see another captcha.