Inde 14 - Pune

hill temple pune

Quand je prévoyais de partir à Pune, tout le monde me disait : « tu vas voir Pune c’est un peu comme Bangalore! ». Je n’ai encore pas vu tellement de points communs, à part le climat peut être et la végétation dans certaines zones de Pune (en encore…). Je n’ai pas retrouvé de librairies comme Blossom, ou de service de bus aussi bien organisés…

 Toitures pune

 

Cela étant, différence majeure, Pune a un peu d’histoire, elle.

Temple au coeur de Pune


7eme ville indienne (en pop), à quelques heures de Mumbai mais radicalement moins chaude et humide (il fait presque froid en hiver) Pune est un peu en altitude et entourée de montagnes et plateaux.

Comme beaucoup de villes indiennes, Pune est dense et étendue, sans prendre trop de hauteur. On y trouve pas mal de temples mais surtout des forts et des palaces impressionnants.

Le plus étonnant est la diversité de style de ses quartiers. Si vous ne faites que la traverser, vous ne verrez que ses artères crasseuses et bouchonnées, mais pour le curieux se découvrent des pans entiers d’architectures coloniale, de vieux quartiers marchands et de temples a couper le souffle. Malheureusement, la plupart de ces trésors meurent chaque années un peu plus sous les coups de la mousson, sans restauration.

 

Anciens quartiers

Palace abandonné

Pune est pétrie de culture, en comparaison avec beaucoup d’autres villes indiennes. Théâtre, danse, écoles prestigieuses, elle est considérée comme la capitale culturelle du Maharashtra, et parfois appelée Oxford de l’est. Ce serait mentir que de dire que j’ai aimé Pune au premier abord. Il a fallu du temps (d’abord parce que j’en étais loin, ensuite parce que ses quartiers intéressants sont noyés dans le l’Inde-qui-travaille), mais petit a petit...

Au détour de cafés charmants, de quartiers noyés dans les arbres, le sourire d’un tea-walla au petit matin, l'Inde rappelle ce qui fait battre le coeur.

  massala chai

Rue pune

Et quand nous sommes fatigués de Loni, de la prohibition a l'école, et de la nourriture malade de la cantine, alors là, vraiment, nous adorons tous Pune.

Les photos sont de Joyjit (2 premieres) et Yaiza (toutes les autres).

Commenter

Leave a Reply



(Your email will not be publicly displayed.)


Captcha Code

Click the image to see another captcha.