Inde 12 : Madurai et la fin du voyage

Du coup nous n'y passons pas la nuit, nous avions prévu d'arriver le matin dans la ville et d'attraper le soir notre bus couchette pour Bangalore.

 

Pour venir nous avons pris un bus un peu à l'arrache comme à l’accoutumée. J'avais à côté de moi une petite mamie rigolote qui me demandait des bonbons... Catapultées à la gare routière, il faut faire face à la marée de Rickshaw qui profitent de votre ignorance du marché et des distances. Ah et il nous fallait du change !

 

Benediction de ganesh

 

Une fois encore nous constatons à quel point les indiens ne savent pas se repérer sur un plan, en tout cas pas les rickshaws. Chaque fois que nous tendons la carte pour montrer où nous voulons aller, une grande perplexité se lit sur les visages. Certains cachent leur jeux avec un air sérieux, mais ne sont pas plus avancés, d'autres tournent le guide du routard dans tous les sens, incapable de voir un ordre dans le chaos de lignes. Tout ça pour dire que la carte est vraiment une construction artificielle du territoire, chose que nous avons tendance à oublier.

 

 

 

le temple de madurai

 

 

Mere fille a madurai

 

Le plus remarquable à Madurai, c'est son gigantesque temple au centre de la ville. Si je vous dit gigantesque je crois que vous n'arriverez même pas à voir comme c'est grand. Je n'ose pas imaginer les jours de fêtes religieuses le monde dément qui doit affluer. On profite de la consigne du temple pour laisser notre grosse valise ; Maman nous offre même le luxe d'un guide qui, malgré les interdictions de faire des photos suite à un attentat quelques années auparavant, insiste pour que nous fassions les paparazzi.

 

On découvre un peu vite les histoires des Dieux et des anecdotes sur le temple. Mais même au pas de course, le temple de Madurai vaut le coup !

 

Quand nous avons fini, sans oublier la bénédiction par l'éléphant (Ganesh si c'est un mâle, Lakshmi si c'est une femelle, comme ça vous saurez), notre guide nous a conseillé de laisser notre valise dans la boutique de souvenir en face, ce que nous avons fait pour profiter un peu.

 

 

 

elephant

 

D'ailleurs parlant éléphant la photo à été utilisée dans une bédé, La sagesse des pierres page 17 =° Je vous conseille de lire depuis l'épisode 1, personnelement je trouve cette bande dessinée géniale...

 

 

Nous sommes allées manger un Thali veg à la meilleure cantine de Thali du coin, c'était bon, et le reste de la journée n'a été que flânerie dans les ruelles, en quête de souvenirs, pour les amis autant que pour l'esprit.

 

Thali

Je vous prépare un article un peu complet sur la bouffe indienne d'ailleurs et avec recettes =) !

 

 

Maman m'a trouvé des tuniques pour ressembler à une vrai indienne (mais je reste sacrément plus palote, j'bronze pas des masses) puis nous avons récupéré notre bus sleeper cette fois. C'est vraiment fun comme truc, c'est des lits dans un bus séparés par des rideaux (ultra safe hein ? ).

 

Ainsi s'achève en gros notre trip mère-fille...

 

Pendant le voyage je stressais pas mal pour savoir si j'avais être acceptée à Angoulême, mais non, la sélection a été hard. Donc je vais partir à Pune ! Deux ans de plus en Inde, je vais pouvoir continuer à voir du pays. Chic !

 

Après ce voyage je suis restée encore 2mois à Bangalore à travailler sur divers projets avant de rentrer en France. Mais pas d'angoisse ; en août je m'envollais de nouveau pour l'Inde...

Commenter

Leave a Reply



(Your email will not be publicly displayed.)


Captcha Code

Click the image to see another captcha.